J'ai commencé une petite linogravure. J'avais pourtant pensé à ne pas faire l'image dans le mauvais sens et puis, une fois que j'étais arrivée à la moitié, environ, je me suis rendu compte que j'avais quand même oublié d'inverser l'image. Tête à claque !

Voilà les deux premières étapes. Je m'occuperai de l'encrage demain, parce qu'il me manque un petit rouleau pour mettre l'encre et je ne veux pas le faire au pinceau.

Un morceau de doigt en moins plus loin, je pense que ça y est, j'ai retrouvé comment ça marchait. Je n'avais pas fait de linogravure depuis... vingt ans au moins ! Oui, oui, c'est possible. A l'époque, j'étais aux Beaux-Arts de Cambrai, dans les ateliers pour les enfants et on avait le matériel presque à volonté. Quand je vois ce que ça coûte aujourd'hui, je me dis que j'aurais du en profiter à l'époque pour faire encore plus d'exercice.

Je crois que j'avais fait un perroquet. Il faudrait que je le retrouve la prochaine fois que j'irai chez mes parents, histoire de voir ce que ça donnait.