Facile, le titre, je sais... Voilà un autre souvenir de concert munichois, l'envoûtante voix de Beth Gibbons et les premières notes du nouvel album de Portishead. La salle de la Tonhalle est plus grande que celle du Backstage, ceci dit, être à moins de 5 mètres de ces magiciens (ils sont 6) c'est carrément tripant.

Alors voilà ce que j'en ai fait :

Mais avant "colorisation" au photoshop, c'était comme ça (au pentel brut) :

Et si ça vous intéresse de voir la progression de ma mise en couleur, ça donne ça :

Vous pouvez jouer au jeu des 7 différences si ça vous tente...